Kunsten på Kroppen

Le site danois Kunsten på Kroppen (litt. « l’art sur le corps ») est mis en ligne par trois tatoueurs danois Erik Reime, Kai Uwe Faust et Marcus Hammer qui travaillent ensemble à Copenhague dans le studio de tatouage du même nom. Le site est disponible en danois et en anglais. Ces trois tatoueurs sont spécialisés dans le tatouage à la main et reprennent des techniques ancestrales originaires du monde entier. Ils nous présentent leurs travaux, de nombreuses références et les photographies prises lors du festival protohistorique auquel ils participent chaque année au centre archéologique de Lejre au Danemark.
.
Page d'accueil du site Kunsten pa Kroppen

Page d’accueil du site Kunsten pa Kroppen (version en anglais)

Le site n’est pas extrêmement clair ni harmonieux (le texte varie constamment de taille et de couleur) mais on s’y retrouve. Il a le mérite de développer une panoplie très large de rubriques, que ce soit pour présenter le studio, les tatoueurs, le festival archéologique de Lejre ou encore l’art du tatouage. Ils proposent en outre une F.A.Q. et une page de ressources très variées ; références d’articles, de thèses, d’ouvrages en passant par de nombreuses vidéos. Un autre point fort : le site est très fourni en photographies. Un bémol cependant, aucune de ces rubriques n’est très fouillée. Tous les renseignements sont référencés, mais le contenu reste pauvre, et les photographies sont rarement commentées.
.
Erik Reime est d’abord spécialisé dans le tatouage scandinave, mais il s’intéresse également au tatouage cousu selon la technique inuit. Il nous présente ici pourquoi et comment il fait perdurer des techniques anciennes. Les techniques traditionnelles se perdent surtout depuis l’invention de la machine électrique de tatouage. Erik Reime nous propose sa théorie quand aux origines du tatouage et présente ce qui aurait pu être des  techniques préhistoriques de tatouage. A ne pas prendre pour argent comptant. Il nous expose les différentes techniques qu’il reprend, et le matériel qu’il utilise ; il choisit par exemple de ne pas utiliser les pigments originaux, mais des pigments modernes qui tiennent mieux.
.
Erik Reime tatouant selon une ancienne technique viking au centre archéologique de Lejre en 2012.

Erik Reime tatouant selon une ancienne technique viking au centre archéologique de Lejre en 2012

 
Nous étudions d’autres pages de ce site plus en détail : ici la technique du tatouage, ici le commentaire d’un article et ici l’histoire du tatouage inuit.
.
Publicités